Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Force Animal Intervention

  • : Force Animal Intervention
  • Force Animal Intervention
  • : But : Force Animal Intervention (F.A.I.) Cyberactions pour la défense des animaux de façon rigoureuse. Pressions sur les autorités gouvernementales de tous les pays, ambassades, législateur, instances juridictionnelles, administrations, les préfectures, mairies et politiques de toutes convictions politiques ou religieuses. Ces pressions consistent principalement à l'envoi de mails en grand nombre.
  • Contact

Profil

  • Ludovic Freppaz
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.

Siège social

Ludovic Freppaz

Force animal intervention

Résidence La Garenne

31, place de l'Hotel de Ville

76300 Sotteville les Rouen

Tél : 0897.76.10.22

Recherche

Citations :

«On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.»

[ Gandhi ]

Archives

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 19:46

Cindy retirée sans préavis à sa famille d'accueil
(Cyberaction, voir plus bas lettre et mails)

Le couple Boyer, famille d'accueil de Cindy, à qui les services de l'Enfance reprochent un trop grand attachement à la fillette, n'en revient pas. Cindy lui a été enlevée par surprise hier mercredi, « sans même un dernier bisou », dit Séverine Boyer sur RMC.
(source : http://www.rmc.fr/editorial/146387/cindy-retiree-sans-preavis-a-sa-famille-daccueil/)
Nota :
page Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Pour-Le-Bonheur-De-Cindy/122901311115313
Et pétition :
http://www.mesopinions.com/Pour-le-Bonheur-de-Cindy-petition-petitions-1f7e002396210490278ce5ea210f43bf.html

cindy-300.220570.jpgL'histoire a ému des milliers de Français et d'internautes. RMC vous révélait hier la douloureuse aventure de la famille Boyer, à qui le conseil général du Gers a décidé de retirer la petite Cindy pour cause « d'attachement trop fort ». Agée aujourd'hui de cinq ans, l'enfant se trouvait dans cette famille d'accueil depuis qu'elle avait deux mois et demi et devait être confiée à un nouveau foyer vendredi. Mais hier mercredi, Cindy a été « arrachée » par surprise à François et Séverine Boyer.

« On nous a dit : "Maintenant, c'est terminé, vous ne la reverrez plus" »

Choquée, Séverine Boyer raconte sur RMC : « Hier, nous sommes allés chez les services sociaux de Condom pour rencontrer, comme prévu, la nouvelle famille d'accueil de Cindy. Le rendez-vous devait durer 1h30 et puis on devait rentrer chez nous. Mais ils nous ont retiré Cindy tout de suite... J'avais une sorte de pressentiment pendant qu'elle était à l'intérieur, je m'étais mise devant la sortie. Et puis j'ai vu Cindy sortir avec des agents des services de l'Enfance. Ils m'ont dit qu'ils l'amenaient dans la maison de la famille. Je leur ai dit que ce n'était pas prévu, mais ils m'ont répondu que je n'avais rien compris et que c'était comme ça. Que je la récupèrerais vers midi. Et on ne nous l'a jamais ramenée. Au bout de trois quarts d'heure, le chef des services sociaux est venu nous annoncé : "Maintenant, c'est terminé, vous ne la reverrez plus, vous pouvez rentrer. Merci et au revoir". Elle est partie avec les vêtements qu'elle portait, rien d'autre. C'est tout. Aucun au revoir. Aucun dernier bisou ».

Le couple Boyer a décidé d'engager des démarches pour porter l'affaire en justice.

 

 

 

----------
Pétition :
http://www.mesopinions.com/Pour-le-Bonheur-de-Cindy-petition-petitions-1f7e002396210490278ce5ea210f43bf.html


Texte de la pétition :
308057_15615912_460x306.jpgA l'attention de Mr Nicolas Sarkozy, Président de la République, Mme Roselyne Bachelot Ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale
Chers Amis, chers tous,
Nous sommes famille d'accueil et à ce titre, avons la chance de voir grandir Cindy, une fillette de 5 ans, arrivée chez nous lorsqu'elle avait 2 mois et demi. Elle n'a, pour ainsi dire, connu que nous. Cindy est une petite fille aimante, curieuse de tout, vivante et malicieuse. Tout est donc très bien parti pour que cet adorable petit bout d'chou se prépare une vie sympa parmi nous.

Aujourd'hui pourtant, lundi 31 janvier, les Services Sociaux du Gers en ont décidé autrement. Cindy sera, dans les jours qui viennent, placée dans une nouvelle famille d'accueil ! Motif invoqué pour ce déracinement inhumain :

UN TROP GRAND ATTACHEMENT ENTRE CINDY ET NOUS-MÊME !!!

Dans quelques jours, le cocon de Cindy volera en éclat, broyé par une institution robotisée !

****
page Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Pour-Le-Bonheur-De-Cindy/122901311115313
***

« Une décision cruelle, mais dans l’intérêt de l’enfant »


200812070987_w350.jpgLe Président du Conseil Général du Gers qui a donné son avis de retirer l'enfant : Philippe MARTIN
Au micro de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin sur RMC, le président du conseil général du Gers, Philippe Martin, a tenu à s’expliquer sur cette affaire « très délicate », pour laquelle il regrette qu’il n’y ait « pas de bonne solution» :

«Je sais très bien que quels que soient mes arguments, je serai le "méchant".

[…] Je pense qu’il faut faireconfiance à ceux dont c’est le métier, aux psychologues, aux travailleurs sociaux qui suivent en permanence les enfants que la justice nous demande de placer dans des familles, qui observent l’évolution des situations et proposent des décisions, qui parfois peuvent avoir l’air – et sont – cruelles pour les familles d’accueil, mais qui sont faites dans l’intérêt de l’enfant.»

Mes amies et amis, SVP, signez la pétition et écrivez aux adresses que je  vous donne :

departement-du-gers@cg32.fr ; ph.martin-depute@wanadoo.fr ; pmartin@cg32.fr ; emploi@cg32.fr ; cg32@cg32.fr ; dpallas@cg32.fr ; mdumergues@cg32.fr ; ldav32@cg32.fr ; addagers@cg32.fr ; flamarque.addagers@cg32.fr ; thermes-castera@cg32.fr

Le blog du Président du Conseil Général du Gers : Philippe MARTIN
http://philippe-martin.over-blog.fr/
Son site :
http://www.philippemartin-gers.net/
***
Cyberaction pour la petite Cindy :
Lettre à envoyer :

Madame, Monsieur de l’ASE,

Monsieur Philippe MARTIN , Président du Conseil Général du Gers,

Nous sommes profondément outrés par votre manque d’humanisme, par votre dureté de cœur, par votre manque d’amour concernant la petite Cindy.

Vous avez pris la cruelle décision de la retirer à ses parents « nourriciers » sous prétexte qu’elle recevait trop d’amour ! Quelle honte pour un socialiste de prendre une telle décision aussi dénuée de bon sens, de sagesse et de compassion !

«À tout à l'heure ma puce» auront finalement été les derniers mots que Cindy aura entendus de la bouche du couple qui l'élève depuis cinq ans. C’était un adieu…

Car environ trois quarts d'heure après le départ de la fillette, alors qu'ils attendaient dans cette salle d'attente de l'UTAS, « ils » sont venus leur dire que c'était terminé, que Cindy était partie et qu’ils ne la reverraient plus. C’était donc un adieu, une décision que VOUS avez prise monsieur Philippe MARTIN, une décision que l’Aide Sociale à l’Enfance avait préparée ! Mais qu’est ce que cette ASE ? Veut elle le bonheur des enfants ou leur souffrance ? Avez vous songé un seul instant monsieur Philippe MARTIN au traumatisme irréparable que vous avez causé à l’enfant ? Non je ne crois pas, la politique a plus d’importance à vos yeux que les larmes d’un enfant qui perd ses parents !

Quelle précipitation pour enlever un enfant à l’amour de sa famille ! Une précipitation qui fait tout de même peser de sérieux doutes sur le sacro-saint «intérêt supérieur de l'enfant» invoqué au Conseil général, qui défend bec et ongles le «professionnalisme» des agents de l'ASE. Quel «professionnalisme» vous dirais-je, pour ne pas dire «sadisme», quand celui-ci consiste à se conduire en tyran ! Vos agents sont ils des «vopos», des «garde-chiourme», ou des êtres humains avec une conscience et un cœur. J’en doute…  Car hier matin, la petite fille a quitté l'UTAS pour un nouveau foyer, sans aucune affaire personnelle. «Elle est partie avec ce qu'elle avait sur le dos : son gros manteau parce qu'il fait froid, et son petit chapeau. Elle n'a même pas son doudou, rien»… Scandaleux, honteux, pitoyable monsieur Philippe MARTIN ! Oui monsieur, votre décision est méprisable !

Monsieur Philippe MARTIN, sachez que nous n’abandonnerons pas ce combat tant que l’enfant n’aura pas regagné le foyer de ses premiers parents «nourriciers» et plein d’amour : François et Séverine Boyer.

Nous comptons sur votre sagesse et votre humanisme, nous comptons sur votre prise de conscience.

Recevez, Monsieur, mes sincères salutations.

(nom et prénom)

--- Adresses mail ---

departement-du-gers@cg32.fr ; ph.martin-depute@wanadoo.fr ; pmartin@cg32.fr ; emploi@cg32.fr ; cg32@cg32.fr ; dpallas@cg32.fr ; mdumergues@cg32.fr ; ldav32@cg32.fr ; addagers@cg32.fr ; flamarque.addagers@cg32.fr ; thermes-castera@cg32.fr

-------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo Fai
commenter cet article

commentaires

piouj 13/02/2011 01:59


merci beaucoup, votre articel est très "organisé.
puisse cette fillette rentrer chez elle vite


Stef 03/02/2011 22:25


Vous essayez de discuter avec le diable! Mais que croyez vous donc que des Sarko ou des Bachelot pensent de cela?? Ils s'en foutent tous simplement!!
C'est malheureux mais voila le résultat! l'homme n'est plus qu'un soumit, une larve... Il fait confiance a des services 'sociaux'... Merde, réagissez et sauvez l'humanité! Ces enfants sont des
enfants perdus et manipulés par des instances de merde qui ne suivent aucun critères de bien être de l'humain!