Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Force Animal Intervention

  • : Force Animal Intervention
  • Force Animal Intervention
  • : But : Force Animal Intervention (F.A.I.) Cyberactions pour la défense des animaux de façon rigoureuse. Pressions sur les autorités gouvernementales de tous les pays, ambassades, législateur, instances juridictionnelles, administrations, les préfectures, mairies et politiques de toutes convictions politiques ou religieuses. Ces pressions consistent principalement à l'envoi de mails en grand nombre.
  • Contact

Profil

  • Ludovic Freppaz
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.

Siège social

Ludovic Freppaz

Force animal intervention

Résidence La Garenne

31, place de l'Hotel de Ville

76300 Sotteville les Rouen

Tél : 0897.76.10.22

Recherche

Citations :

«On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.»

[ Gandhi ]

Archives

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 21:56

TRADITION GROTESQUE, CRUELLE et AVILISSANTE à Bourg en Bresse

La Bac Marseille ne peut rester indifférente à ce qui se passe au cœur du pays de l’Ain. Ici, ce ne sont pas les taureaux que l’on torture, c’est la souffrance du cochon que l’on banalise et que l’on ridiculise au son de l’accordéon. Je vous demande de vous mobiliser et de soutenir cette lutte.

 

Ce dimanche 6 février aura lieu à Bourg-en-Bresse, une tradition barbare qui se perpétue depuis 1995: La fête du saint cochon, des réjouissances populaires , sur la place publique, autours de la mort d'un animal. Pas si populaire que ça puisque la mairie a déjà reçu plus de 500 mails dénonçant cette pratique d'un autre âge consistant à présenter les différentes méthodes de préparation du cochon avant consommation. Le maire persiste pourtant à maintenir cet évènement  après avoir eu un adjoint au téléphone. La vidéo ci-dessous  prise l'année dernière(attention aux enfants !) montre le déroulement des "festivités". Tout y est, et ce, devant un public rempli d'enfants: le buclage du cochon (celui-ci est brûlé pour enlever les poils), le vidage et la découpe de la viande. On assiste, à la fin, à un concours d'une bassesse et d'une indignité sans borne: Le cri du cochon qui va se faire tuer (avec de nombreux enfants qui participent, encouragés sans doute par les parents), sans aucune conscience de ce que l'animal à subit comme souffrance et à quel point la vie animale est rabaissée par cette attitude. Nous vous invitons à protester auprès de la mairie de Bourg-en-Bresse dont le téléphone se trouve sur le site internet  (ils n'acceptent plus les mails):
Notre objectif est de faire cesser cette tradition sans nom grâce à vous ! 


 

 

Nous avons eu connaissance, par un de nos fidèles internautes, de la télécopie envoyée par Frédéric Freund, directeur de l’OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoir), au Maire de Bourg en Bresse.

Très nombreux à vous manifester auprès de la municipalité de Bourg en Bresse à la suite de notre cyberaction, vous serez intéressés par les précisions contenues dans ce courrier particulièrement documenté et percutant que nous publions avec l’autorisation de l’OABA.

A signaler également, dans Charlie Hebdo, l’excellent article de Luce Lapin sous le titre : “La Saint-Cochon cache la Saint-des-Gros-Cochons

Le Maire reconduira-t-il la Saint Cochon ? Faudra-t-il amplifier notre mobilisation ?

Nous le saurons dans quelques jours….Merci de rester mobilisés.

Lire le courrier de l’OABA

http://www.actuanimaux.com/wp-content/uploads/2011/02/St-cochon_Bourg01.pdf

 

Pour protester :

Email du Maire : maire@bourgenbresse.fr ; perdrixf@bourgenbresse.fr (son assistante)

 

Monsieur le Maire,

Nous venons d’apprendre par le site www.actuanimaux.com la prochaine tenue, sur votre commune, de la Saint-Cochon, objet de réjouissances populaires autour de la mort d’un animal.
De sacrifices traditionnels en sacrifices rituels, les lois ne cessent d’être bafouées et la régression est en marche, ce que nous ne pouvons que déplorer. Banaliser la terreur, la souffrance, la mise à mort, l’exposition, le sang versé d’un animal dans les rires et la liesse n’est pas anodin, tant il est vrai que « l’on mesure le degré de civilisation d’une société à la façon dont elle traite ses animaux »

Nous ne comprenons pas que l’élu que vous êtes encourage ou ferme les yeux sur ce retour à des pratiques révolues.
Nous sommes nombreux à être inquiets et révoltés de ces petits arrangements avec les lois en vigueur qui se font au détriment d’êtres sensibles qui ont droit à notre respect et pour lesquels les associations de protection animale se battent inlassablement.

Nous vous demandons instamment de ne pas permettre cet abattage sauvage. Certaines traditions nous font régresser et nous sommes convaincus que notre société n’a vraiment pas besoin de cela et encore moins que ce soit encouragé par nos élus.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.

(NOM  Prénom)

 

***


Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo Fai
commenter cet article

commentaires

cls 19/05/2011 04:28



la seule lueur d'espoir dans cette vidéo reste le geste qu'ont les enfants envers les petits bébés cochons donc tout n'est pas perdu .quant au reste il est affligeant de connerie .la honte !



Liliane 13/02/2011 07:10


Malheureusement, cette "fête" barbare d'un autre âge est célébrée dans de nombreuses régions de France. Soit sur la place du village, soit en privé dans les fermes.

A en croire les anciens, c'étaient la "fête" préférée des enfants car ce jour là, ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient. Je pense que ces enfants étaient loin de se douter des souffrances du
pauvre cochon voué à une mort lente et atroce.

A l'heure actuelle, il y a énormément de moyens pour se divertir, alors ces "fêtes" barbares impliquant la mise à mort d'un animal doivent cesser, aussi bien en ce qui concerne les mouton et les
taureaux.

L'être humain semble avoir oublié qu'il n'y a pas si longtemps il devait combattre dans les arènes de Rome jusqu'à ce que mort s'en suive pour le plaisir de certains. Alors, il ne devrait pas
infliger aux animaux ce même calvaire, c'est honteux !


anne marie 10/02/2011 19:28


je trouve ignoble cette pratique et les gens qui y adhèrent sont inhumains ,cruels ,!!honte à eux !!!le martyr des animaux doit être interdit !!!!