Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Force Animal Intervention

  • : Force Animal Intervention
  • Force Animal Intervention
  • : But : Force Animal Intervention (F.A.I.) Cyberactions pour la défense des animaux de façon rigoureuse. Pressions sur les autorités gouvernementales de tous les pays, ambassades, législateur, instances juridictionnelles, administrations, les préfectures, mairies et politiques de toutes convictions politiques ou religieuses. Ces pressions consistent principalement à l'envoi de mails en grand nombre.
  • Contact

Profil

  • Ludovic Freppaz
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.
  • Responsable de l'organisation : Force Animal Intervention (F.A.I.) et Cyber@ction - But : stratégie de cyberactions pour la défense des animaux de façon systématique et rigoureuse.

Siège social

Ludovic Freppaz

Force animal intervention

Résidence La Garenne

31, place de l'Hotel de Ville

76300 Sotteville les Rouen

Tél : 0897.76.10.22

Recherche

Citations :

«On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.»

[ Gandhi ]

Archives

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 14:06

Cyberaction prête, allez y à fond

Copiez la lettre ci-dessous et envoyez aux adresses (voir plus bas)

    

------------------------------------------------

 


 --- Lettre à envoyer par mail ---

Monsieur le Préfet de la Dordogne Jacques Billant,

Je me permets de vous écrire, bien que j’imagine aisément votre charge quotidienne de travail, afin de faire appel à votre bon sens, dans l’affaire ô combien célèbre dorénavant de Zouzou, le renard recueilli par la famille Delanes, domiciliée à Gardonne, en Dordogne.

Inutile de vous rappeler les faits, je n’abuserai pas de votre temps. Toutefois, au vu des groupes de soutien spontanément apparus sur les réseaux sociaux, des milliers de personnes de par l’hexagone (et de l'étranger) ne comprennent pas pourquoi la famille Delanes ne peut garder ce renardeau, en ayant bien entendu pris toutes les mesures nécessaires à la protection de la faune et de la population (enclos, castration, soins vétérinaires en tout genre…)

Je sais bien que la loi française stipule qu’il est interdit de détenir un animal sauvage, et c’est tant mieux afin qu’il n’y ait pas d’abus et de ponction d’animaux dans la nature dans le but de satisfaire un besoin humain qu’il soit affectif ou… exotique… Mais ce renard n’est plus sauvage. Le remettre dans la nature serait le vouer à une mort certaine, tout le monde en est conscient.

Les médias regorgent aujourd’hui d’exemples comme Zouzou : Titi le sanglier en Lozère, Bibi le mouflon dans le Puy de Dôme, Juliette la laie dans la Drôme… Certains sont encore menacés, d’autres autorisés à rester là où ils ont été élevés. Y a-t-il plusieurs Justices en France ? Pourquoi ne pas « éteindre l’incendie » et écouter la voix de ces milliers de gens qui ne comprennent pas ce qui leur paraît être une aberration ? Vous avez le pouvoir d’accorder à la famille Delanes une autorisation exceptionnelle pour garder le renardeau, je vous en prie, faites-le…

En guise de conclusion, Antoine de St Exupéry a écrit un livre formidable, que tout le monde connaît, et qu’on enseigne à nos enfants dans les écoles. Le passage ci-dessous est éloquent, s’il vous plait prenez le temps de le relire :

Le renard dit au Petit Prince:

Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards.
Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.
Tu seras pour moi unique au monde.
Je serai pour toi unique au monde…
Si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée.
Les hommes ont oublié, cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l'oublier.
Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Les Delanes sont responsables de ce qu’ils ont apprivoisé, parce qu’ils ne voulaient pas le laisser mourir sur le bord d’une nationale…

Merci, monsieur Billant, d’avoir pris le temps de me lire. Je reste dans l’espoir qu’il vous sera possible d’intercéder en la faveur de cette cause, et ainsi de promouvoir l’image de la Dordogne.

Veuillez croire M. le Préfet en mes sentiments respectueux.

(votre signature ou votre nom)

Nota pour info : copie de ce mail adressée à diverses autorités et services.

 ------fin de la lettre---------

Adresses mails :


laurence.vallee-hans@dordogne.gouv.fr, sophie.fossat@dordogne.gouv.fr, ddt-suhc-ad-vdpads@dordogne.gouv.fr, ddcspp-directeur@dordogne.gouv.fr, delphine.labails@dordogne.gouv.fr, francoise.bonnet@dordogne.gouv.fr, annie.durrieu@drjscs.gouv.fr, alain.bussac@dordogne.gouv.fr, jean-philippe.piquemal@dordogne.gouv.fr, jean-francois.dias@dordogne.gouv.fr, ddcspp@dordogne.gouv.fr, laurence.privat@dordogne.gouv.fr, jean-philippe.piquemal@dordogne.gouv.fr,  emmanuel.zerbato@dordogne.gouv.fr, vincent.cousin@dordogne.gouv.fr, francoise.bonnet@dordogne.gouv.fr, daniele.vialatte@dordogne.gouv.fr, eric.salinier@dordogne.gouv.fr, jean-marie.cabanas@drjscs.gouv.fr, pauline.heckmann@dordogne.gouv.fr, didier.couteaud@dordogne.gouv.fr, ddt@dordogne.gouv.fr, christophe.brou@creuse.gouv.fr , jean-claude.lecalvez@dordogne.gouv.fr, philippe.rochas@culture.gouv.fr, sdap.dordogne@culture.gouv.fr , anouck.gauriveaud@dordogne.gouv.fr, franck.matelat@dordogne.gouv.fr, emmanuel.le-guyader@dordogne.gouv.fr, courrier@dordogne.pref.gouv.fr, benoist.delage@dordogne.pref.gouv.fr, europe@dordogne.pref.gouv.fr, prefecture@dordogne.gouv.fr, pascaldeguilhem@free.fr, pdeguilhem@assemblee-nationale.fr, garrigue.daniel.depute@wanadoo.fr, dgarrigue@assemblee-nationale.fr, colette.langlade@wanadoo.fr, colette-langlade@orange.fr, clanglade@assemblee-nationale.fr , g.peiro@wanadoo.fr, gpeiro@assemblee-nationale.fr, c.berit-debat@senat.fr, b.cazeau@senat.fr, directeur.cabinet@aquitaine.fr, secretariat.communication@aquitaine.fr, cg24@dordogne.fr, b.cazeau@dordogne.fr, m.becret@dordogne.fr



Vous pouvez laisser aussi cette  lettre au Ministère de la Justice en allant sur le site pour remplir un formulaire :
http://www.justice.gouv.fr/contact.html

Vous pouvez également écrire au Premier ministre :
http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire

Vous pouvez également écrire au  Conseil Régional :
Vous pouvez écrire sur :
http://aquitaine.fr/spip.php?page=contact_presse

-----------------------------


Conseils pour l’envoi des mails
Merci de suivre les recommandations ci-dessous :

1- Vous allez faire un copier/coller de la lettre dans votre messagerie (Gmail, Yahoo, Hotmail ou autre). Si vous ne savez pas faire de copier/coller, merci de regarder la vidéo explicative.

Dans le but de ruser avec les serveurs et pour éviter que vos mails soient bloqués, nous vous conseillons d’utiliser une boite mail différente ou d’en créer une autre avec Gmail par exemple ( http://gmail.com ).

2- Entre chaque adresse il y a une virgule ( , ) certaines messageries n’acceptent pas et préfèrent un point-virgule ( ; ). Veuillez apporter les modifications si le cas se présente en remplaçant les virgules par des points-virgules.

3- Copiez toutes les adresses dans le champ : À:  « destinataire », ou 1 (une) adresse principale dans À: (celle que vous voulez) et les autres dans Cc, ou Cci (adresses cachées), et le message dans le champ destiné à cela.
Vous pouvez néanmoins coller toutes les adresses dans le champ : À:
Pour les adresses, le mieux est de les mettre en "Cci" (destinataires invisibles pour les autres) avec une seule adresse dans "À:" (destinataire principal).
Selon certaines messageries, il est possible de mettre la moitié des adresses dans À et l’autre moitié dans le champ : Cc. Vous êtes libre de faire pour le mieux et comme bon vous semble.
Merci de nous tenir au courant des adresses non valides ou bloquées en allant l’écrire sur le mur du groupe.

4- Mettez l’objet que vous voulez dans le champ « Objet ». Evitez cependant certains mots comme : corridas, taureaux, cyberaction, animal, renard, zouzou, etc… Mettez simplement « informations » ce sera suffisant.

5- Si le copier/coller ne fonctionne pas avec la souris (pour hotmail par exemple dans les adresses), vous pouvez utiliser les touches : Ctrl+C pour copier et Ctrl+V pour coller.

6- Une fois tout cela effectué, vous pouvez envoyer. Ne soyez pas surpris si vous avez des retours, les adresses sont valides mais la boite est pleine. Des gens sont peut être aussi en vacances. L’adresse n’est peut être plus valide.

En cas de difficultés, veuillez poser la question sur le mur du groupe, car le modérateur ne pourra répondre à vos nombreuses demandes en privé. Demandez de l’aide aux autres administrateurs sur la page.

***

 

316493_10150292012712557_756542556_7704393_4983209_n.jpg

Amies et amis des animaux, nous ne voulons pas que Zouzou soit retiré à sa famille et nous allons tout faire pour que ce renard reste à Gardonne. Tous ensemble, d’un même cœur, nous allons envoyer cette lettre au Préfet, puis procéder à une cyberaction à partir des groupes :

 

AIDEZ NOUS A SAUVER ZOUZOU

https://www.facebook.com/groups/zouzourenardeau/

 


01-blason-3Ani Mail Groupe Officiel N° 1 - Force Animal Intervention (F.A.I.)

 https://www.facebook.com/group.php?gid=120095638005848

Lettre à envoyer d'abord par courrier postal puis ensuite en cyberaction par mail. Nous vous communiquerons les adresses mail par la suite après accord de la famille adoptive :

 

Monsieur Jacques Billant,

Prefet , Préfecture de la Dordogne

2 rue Paul-Louis-Courier

24016 Périgueux

 

Monsieur le Préfet de la Dordogne Jacques Billant,

Je me permets de vous écrire cette lettre, bien que j’imagine aisément votre charge quotidienne de travail, afin d’en faire appel à votre bon sens, dans l’affaire ô combien célèbre dorénavant de Zouzou, le renard recueilli par la famille Delanes, domiciliée à Gardonne, en Dordogne.

Inutile de vous rappeler les faits, je n’abuserai pas de votre temps. Toutefois, au vu des groupes de soutien spontanément apparus sur les réseaux sociaux, des milliers de personnes de par l’hexagone (et de l'étranger) ne comprennent pas pourquoi la famille Delanes ne peut garder ce renardeau, en ayant bien entendu pris toutes les mesures nécessaires à la protection de la faune et de la population (enclos, castration, soins vétérinaires en tout genre…)

Je sais bien que la loi française stipule qu’il est interdit de détenir un animal sauvage, et c’est tant mieux afin qu’il n’y ait pas d’abus et de ponction d’animaux dans la nature dans le but de satisfaire un besoin humain qu’il soit affectif ou… exotique… Mais ce renard n’est plus sauvage. Le remettre dans la nature serait le vouer à une mort certaine, tout le monde en est conscient.

Les médias regorgent aujourd’hui d’exemples comme Zouzou : Titi le sanglier en Lozère, Bibi le mouflon dans le Puy de Dôme, Juliette la laie dans la Drôme… Certains sont encore menacés, d’autres autorisés à rester là où ils ont été élevés. Y a-t-il plusieurs Justices en France ? Pourquoi ne pas « éteindre l’incendie » et écouter la voix de ces milliers de gens qui ne comprennent pas ce qui leur paraît être une aberration ? Vous avez le pouvoir d’accorder à la famille Delanes une autorisation exceptionnelle pour garder le renardeau, je vous en prie, faites-le…

En guise de conclusion, Antoine de St Exupéry a écrit un livre formidable, que tout le monde connait, et qu’on enseigne à nos enfants dans les écoles. Le passage ci-dessous est éloquent, s’il vous plait prenez le temps de le relire :

Le renard dit au Petit Prince:

Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards.
Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.
Tu seras pour moi unique au monde.
Je serai pour toi unique au monde…
Si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée.
Les hommes ont oublié, cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l'oublier.
Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.

Les Delanes sont responsables de ce qu’ils ont apprivoisé, parce qu’ils ne voulaient pas le laisser mourir sur le bord d’une nationale…

Merci, monsieur Billant, d’avoir pris le temps de me lire. Je reste dans l’espoir qu’il vous sera possible d’intercéder en la faveur de cette cause, et ainsi de promouvoir l’image de la Dordogne.

Veuillez croire M. le Préfet en mes sentiments respectueux.


(votre signature ou votre nom)


-------------------------------

 

Vous pouvez également signer cette pétition :

 http://lapetition.be/en-ligne/petition-9731.html

 

Merci de votre aide et de votre soutien.

 

Ludo FAI

 

1520732 81a5a674-a685-11e0-b5eb-001517810df0

 

208296 107803709305956 100002289827975 77812 3765188 n

 

742573 zouzou-le-renard

 

395461 1-img-0618

 

303806_10150292013452557_756542556_7704403_2060809_n.jpg

 

294794_10150292013042557_756542556_7704396_7495574_n.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo Fai
commenter cet article

commentaires

Bardot 17/09/2011 19:13



Imaginez.... vous vivez une vie heureuse chez une famille qui vous a sauvé de la mort tout bébé, une famille pleine d'affection, d'attention et d'amour....


Et tout d'un coup au nom d'un loi faite par l'homme vous êtes arraché de cette famille et placé en fourrière, donc en prison...


Seul raison Zouzou est un renard , annimal décrété sauvage il ne peut en aucun cas être considéré comme annimal domestique !!


Quel tragédie ! Pourquoi cette haine contre une évidence de bonheur !!!!


Nous derons tout ce que nous pourrons faire pour que ce bonheur soit retrouvé , peux importe le prix, peut importe les obstacles, Zouzou retrouvera sa famille adoptive pour son bonheur et pour la
vie !!!!



karine, maître-chiens 29/08/2011 11:56



bonjour


 


je suis avec vous et j'espere que zouzou reviendra parmi vous



rosiane tortarolo 27/08/2011 11:15



zouzou , on est avec toi et tout ceux de ton espece , qui sont traques, tues  par une race , qui comme hitler se prends pour la race superieure , l'humain !!!!!!,un jour viendra ou vous
serez libre car cette race detruisant tout se detruira elle meme , par rapport a son ego et a sa non conscience !!!!!



Plault/Castanier 27/08/2011 10:43



il existe de tres belles histoires entre l'etre humain et les animaux, ne les detruisons pas,



blanchard collette 26/08/2011 17:10



Que Zouzou soit heureux! c'est le but de la mobilisation!